L’aventure en voiture version Nouvelle Zélande

Beaucoup de voyageurs se demandent comment visiter la Nouvelle Zélande sans que ça coûte un bras. Pour répondre à cette question, il faut savoir si vous voyager seul, en couple ou en famille, le temps de votre voyage et votre niveau de confort acceptable.

Voyage de plus de quatre mois seul ou en couple

N’hésitez pas trop et achetez une voiture aménagée ou un petit van. Les prix commencent autour de 1800$ pour les voitures les plus anciennes mais équipées. Il faut savoir que la location d’une voiture aménagée, le moins cher donc, vous coûtera 20$ par jour en basse saison et 60$ en haute, vous voyez bien qu’il est vite rentable d’acheter son propre véhicule, surtout qu’on peut le revendre. Autre avantage, pour le moment, l’assurance est facultative donc ça peut vous faire faire des économies substantielles (attention à l’accident ou à la panne qui vous coûteront très chers !). Comptez un mois pour vendre votre voiture et attention, en basse saison il y a moins de demande, cela peut prendre plus de temps.

Voyage de moins de quatre mois seul ou en couple

Vous pouvez toujours opter pour l’achat de votre véhicule comme décrit dans le paragraphe précédent, mais ça commence à être un peu compliqué pour les délais d’achat et de vente. Pour voyager un moindre frais, je vous conseille une visite hivernale ! Eh oui, les prix de location sont divisés par deux ou trois ! De notre côté, nous sommes passés par un comparateur (merci les publicités Google) Motorhome Republic et avons choisi l’agence Spaceship. Vous pouvez louer votre voiture à Christchurch pour le Sud et à Auckland pour le Nord (l’endroit de location peut être différent de celui de dépôt). Pour 20$ par jour vous avez le droit à une belle Toyota aux portes électriques, avec un lit deux personnes à déplier (de confort respectable), d’un frigo, de prises USB pour charger et de deux coffres spacieux. S’ajouter à cela : de la vaisselle pour quatre, deux plaques de cuisson à gaz, une petite tonnelle à fixer sur le côté de la voiture et d’une « tente de coffre » à placer lorsque le coffre est ouvert pour dormir la tête (ou les pieds) à l’extérieur (non obligatoire). L’espace est restreint mais avec une bonne organisation vous pouvez vous en sortir à deux sans trop de difficulté. Essayez de prévoir votre réservoir d’eau pour voyager sereinement. Spaceship propose également une location de matériel de camping pour ceux qui le désirent (tables, chaises, tente…).

Voyage en famille

Là c’est plus compliqué et plus cher, je pense qu’un voyage bref en Camping-car s’impose car leur location coûte très cher (environ 1500$ pour une à deux semaines). Je n’ai pas de retour à ce sujet à vous faire malheureusement.

Trucs et astuces du routard

Travaillez mais pas trop

Si vous disposez d’un PVT (Visa working holiday) vous pouvez travailler n’importe où et ainsi gagner quelques précieux dollars ! Si vous n’avez pas dépensé la taxe pour ce Visa (200€) vous ne pouvez pas travailler même contre logement et couvert normalement. Néanmoins, ça ne pose pas de problème à la plupart des personnes de vous accueillir chez eux pour travailler quelques heures par jour contre le gîte et le couvert. Nous l’avons fait pendant quinze jour et ça nous a permis de découvrir une région tout en économisant de l’argent (le logement et la nourriture sont aux prix français). Nous vous conseillons le site HelpX qui propose de nombreuses offres sur l’ensemble de la Nouvelle Zélande.

Choisissez votre camping

La Nouvelle Zélande n’aime pas du tout le camping sauvage et il faut impérativement se trouver dans un terrain délimité la nuit sous peine d’amendes. Il existe de nombreux camping payant (à partir de 13$/personne/nuit) mais qui ne proposent pas grand chose sauf si vous y mettez le prix. Rabattez vous plutôt sur des Free camping qui souvent possèdent tables de pique nique et des toilettes sèches (parfois même des éviers pour la vaisselle). Attention tous les campings font la distinction entre les véhicules self contained (ceux qui ont des toilettes et qui récupèrent les eaux usées) et les autres. Il est nettement plus simple de voyager en véhicule self contained car beaucoup plus de choix s’offrent à vous. Nous n’avons malheureusement pas ce label et devons bien choisir nos étapes pour avoir des free campings partout. Grosso modo les campings à 13$/nuit correspondent au même standing que les free campings, vous aurez juste perdu de l’argent. Pour faire votre sélection je vous conseille deux applications :

  1. Wikicamp NZ : Vous pouvez voir tous les campings en les triant suivant vos critères (douches, prix, self-content…). Indispensable !
  2. CamperMate : Cette application recense tous les campings payants ou non et beaucoup d’autres services tels que les points d’eau ou les douches publiques.

Économisez votre essence

Oui, vous allez rouler en Nouvelle Zélande et votre véhicule (automatique le plus souvent…) consommera au mieux 10L/100km d’essence. Même si les prix sont sensiblement les mêmes qu’en France, vous allez voir que ça devient vite un budget à partir du moment où l’on fait 200 kilomètres par jour. Sauf pour les 4×4 et autres exceptions, tous les véhicules de tourisme roulent à l’essence. Une large palette de Sans Plomb vous est proposé mais prenez le 91, moins cher et tout aussi fonctionnel (sauf si spécifié autrement dans votre contrat de location). Pour économiser de l’argent pour l’essence, je vous propose deux solutions :

  1. Optez pour une des cartes de fidélité qui peuvent vous offrir des réductions allant de huit centimes par litre à douze centimes. Nous avons pris celle du supermarché Countdown qui fonctionne à coup sûr chez Caltex (présent un peu partout).
  2. Téléchargez et abusez de l’application Gaspy qui vous donnera la station service la moins chère autour de vous. Par exemple le prix classique est de 2,179$/litre et grâce à Gaspy on a trouvé 2,039$/litre, pas négligeable.

Cuisinez

Le prix moyen pour un plat se situe entre 15$ et 25$. La facture grimpe très vite si vous faites des restaurants tous les jours. Les courses ne sont pas données non plus mais si vous mettez un peu la main à la pâte, vous pouvez cuisiner vos petits plats tous les jours. La plupart des supermarchés ont leur carte de fidélité qui offrent des réductions immédiates sur de nombreux produits et les points sur la carte (quelques dollars) peuvent être utilisés à l’essence ou aux courses. En hiver essayez de manger chaud le soir 😉

2 réflexions au sujet de « L’aventure en voiture version Nouvelle Zélande »

  1. Merci merci de prendre du temps pour écrire vos articles, c’est un plaisir de vous lire et que de belles découvertes! Vous nous avez mis dans vos sacs à dos 😘

Laisser un commentaire