Une semaine à la ferme

L’étape suivante, après Wellington, de notre découverte de l’île du Nord, se trouve à environ 2h de route de la capitale, en partant vers l’Est. Nous allons séjourner chez Ellie, Tom et leur petite fille d’un an et demi, Pippa. Cette jolie famille vit à la ferme, que Tom et Ellie gèrent. Tom a 3000 moutons et une centaine de vaches. Les moutons sont donc sa fonction principale. Nous sommes arrivés le jour de la tonte, que nous avons pu observer de très près. Les personnes en charge de tondre (the shearers) sont très rapides et chaque coup est très précis. Le mouton est sur le dos, calme et se laisse tondre. Trente secondes plus tard c’est déjà fini et le mouton déshabillé passe par une trappe qui le dépose directement dans le champs avec les autres tondus. Le jour où nous sommes venus, ils devaient tondre 900 moutons, à trois/quatre bonhommes (je vous laisse calculer combien de moutons par personnes ça fait). Ce jour là, nous avons pu approcher des moutons de très près et nous sommes même retrouvés dans l’enclos avec eux.

La ferme où vit la famille est assez grande et entourée de colline sur lesquelles moutons, vaches, chevaux (au nombre de deux) et chèvres (deux également) broutent allègrement. En plus de tout ce petit monde, on trouve des poules et huit chiens dont deux domestiques. Les autres sont dressés par Tom et servent à diriger les moutons. Nous avons eu l’occasion d’apprendre que les chiens de berger ont des fonctions distinctes en fonction de leur race. Il y aura les « aboyeurs » (souvent des labradors) qui sont là pour faire du bruit et faire peur aux moutons afin de les faire avancer, puis nous avons les « coureurs » que l’on n’entend jamais (souvent des border collies) qui se chargent de rassembler les troupeaux. Les chiens de Tom étaient parfaitement bien dressés et ne feraient pas de mal à une mouche, nous n’avions donc rien à craindre de ce côté là. Ils étaient tous très affectueux et ne demandaient qu’à être caressés quand nous étions près d’eux.

Durant cette semaine de HelpX, nous étions logés et nourris contre quelques heures de travail par jour. Nous dormions dans un cottage, à 500 mètres de la maison principale, dans un champs servant parfois aux moutons. Nous avons partagé quelques nuits avec ces voisins curieux, collés à la baie vitrée !

Question travail, Léo a eu l’occasion de venir en aide à Tom à la ferme. Ils comptaient, pesaient, marquaient les moutons : les gros, les maigres, les malades, etc. Sinon il a aidé au jardin aussi, pour désherber le potager laissé à l’abandon pendant l’hiver ou débroussailler le bord de chemin. De mon côté je restais surtout à la maison à faire un peu de ménage et à m’occuper de Pippa, qui était adorable. Cela permettait à Ellie de travailler, puisqu’elle reprenait doucement son travail de consultante à son compte, après son congé parental.

C’était très agréable de rester cette semaine avec Ellie et Tom. Nous partagions de bons repas ensemble et nous retrouvions le soir dans une ambiance décontractée. C’était presque comme rendre visite à des copains. Ils nous ont demandé de cuisiner un soir, une spécialité de notre pays. Bon on n’allait pas s’aventurer à faire un boeuf bourgignon, une poule au pot ou encore une blanquette de veau (mes plats préférés…) et nous avons opté pour une spécialité bretonne pur beurre, les crêpes ! Il a fallu faire avec les moyens du bord… pas de sarrasin pour les crêpes salées (affront !) et pas de billig (forcément) ni même de poêle à crêpe. Ces braves gens n’avaient que deux poêles en fonte (autant dire que pour retourner les crêpes, c’est coton) et une petite poêle pour cuire les oeufs. Nous avons choisi le mini format et avons donc fait des minis crêpes salées, suivies de mini crêpes sucrées. Nous étions honteux, ils étaient ravis !

En bref cette semaine à la campagne, dans une ferme est un passage obligé à toute personne qui visite la Nouvelle Zélande car ce métier (à vue de nez) doit être celui de bien un quart de la population. « You must experience sheep farming when you come to New Zealand » m’a dit Ellie à notre arrivée. De plus nous avons passé un excellent moment et en très bonne compagnie. Merci encore à Ellie, Tom et Pippa !!!

Laisser un commentaire